6 avril, 18h30
Table ronde

→ Espace Facchinetti stade de la Maladière accès par l’entrée sud du stade

Le «dernier penalty» de la Yougoslavie

Dia­lo­gue entre Gigi Riva, écri­vain et édi­to­ria­lis­te du grou­pe « Espres­so-La Repub­bli­ca » et le pro­fes­seur Pier­re Lan­fran­chi, his­to­rien du sport

Musée d’art et d’histoire de Neu­châ­tel (MAHN) et le Cen­tre inter­na­tio­nal d’étude du sport (CIES)

 

Gigi Riva fut cor­res­pon­dant de guer­re dans les Bal­kans dans les années 1990. Il est l’auteur de «J’accuse l’ONU», paru chez Cal­mann-Lévy en 1995. En 2016, il publie «Le Der­nier Pénal­ty», «His­toi­re de foot­ball et de guer­re», qui ren­con­tre un suc­cès inter­na­tio­nal. Par son enquê­te, Gigi Riva éclai­re une page cru­cia­le de l’histoire d’un conflit, où le bal­lon devient un révé­la­teur des for­ces his­to­ri­ques et poli­ti­ques en jeu.

Pier­re Lan­fran­chi est pro­fes­seur d’histoire à l’Université De Mont­fort à Lei­ces­ter (Angle­ter­re) et col­la­bo­ra­teur au Cen­tre inter­na­tio­nal d’étude du sport (CIES). Il a beau­coup publié sur l’histoire du foot­ball et a notam­ment été l’un des auteurs du livre du Cen­te­nai­re de la FIFA.


Edition précédente:
De la Perse à l’Iran contemporain